• Colette

La Fast Fashion

L'impact environnementale de l'industrie du textile arrive en deuxième position des industries les plus polluantes au monde, et des industries les plus consommatrices d'eau !


Aujourd'hui la fast fashion nous engraine à acheter toujours plus et toujours plus souvent avec des marques qui produisent de nouvelles collections toutes les deux semaines.

Mais pour beaucoup c'est devenu la norme. Consommer encore et encore, 400% de vêtements en plus depuis 20 ans.



La fast fashion c'est des vêtements toujours à petit prix, un renouveau quasi quotidien et c'est aussi et surtout :


· 2700 litres d'eau pour 1 T-shirt

· 7000 litres d'eau pour 1 jean

· 100 milliards de vêtements neufs vendus chaque année

· 1,7 millions de tonnes de produits chimiques utilisés chaque année pour la teinture des vêtements

· 12 kg de vêtement par personne jetés par an

· 500000 tonnes de microparticules relâchées chaque année dans les océans pour l'entretien de nos vêtements

· 65000 km qu'un jean parcours avant d'arriver dans notre armoire (une fois et demi le tour de la Terre).



Oh et n'oublions pas cette histoire en 2013 qui a aussi mit en lumière les conditions de fabrications de nos vêtements à prix doux :


Au Bangladesh, un atelier de grandes marques (Zara, H&M, Primark...) s'est effondré faisant un grand nombre de victimes et de blessées. Cadence de production effroyable, manque d'éthique, salaire de misère, travail des enfants et esclavage. C'est à ce prix là que nous payons nos vêtements aujourd'hui...


Et quand on sait qu'un vêtement est porté en moyenne seulement 5 fois, on se dit qu'il est peut être tant d'en faire profiter quelqu'un qui à son tour saura apprécier cette nouvelle pièce dans son dressing.


Alors faites tourner votre garde robe et achetez seconde main !





Sources :


12 vues0 commentaire